Espace Famille

Cette rubrique est destinée à toutes les femmes qui vont participer aux Enquêtes nationales périnatales. Vous trouverez sur cette page une documentation de toutes les étapes de l’enquête réalisée en 2021, de la collecte des données à la maternité jusqu’à la production des résultats, ainsi que des informations sur les enquêtes précédentes.

Vous allez avoir un enfant en mars 2021

Vous souhaitez des informations à propos de l’Enquête Nationale Périnatale 2021, cette section est pour vous.

Comment se déroule l’enquête ?

Lors de votre séjour en maternité, une sage-femme enquêtrice vous rendra visite pour vous demander de participer à l’enquête. Si vous êtes d’accord, elle va vous poser des questions pendant environ 15 minutes, notamment sur le déroulement de votre grossesse. Elle recueillera aussi des données sur votre accouchement et la santé de votre bébé, à partir de votre dossier médical. En cas de non-réalisation de cette étape, un recueil a minima d’une dizaine d’items est prévu à partir de votre dossier médical, afin de disposer des principales caractéristiques de l’accouchement pour toutes les femmes, en France.

Deux mois après votre accouchement, si vous l’acceptez, vous serez sollicitée pour répondre à un questionnaire, par internet ou par téléphone, pour avoir de vos nouvelles et des nouvelles de votre enfant. Cela prendra environ 15 minutes. Cette étape se déroulera en mai ou juin 2021.

Par la suite, des données concernant vos soins et ceux de votre enfant (nombre de consultations, hospitalisations, médicaments consommés…) enregistrées par votre caisse d’assurance maladie seront collectées, si vous ne vous y opposez pas. Ces données couvriront une période allant d’avant votre grossesse, jusqu’à un an après votre accouchement. Les données sur les soins pour votre enfant couvriront une période allant de sa naissance jusqu’à son premier anniversaire. Ces informations permettront d’avoir une vision globale de votre prise en charge médicale et de votre santé, ainsi que de celles de votre bébé, et de réduire le nombre de questions posées au moment de l’enquête en maternité et deux mois après votre accouchement.

Que deviennent vos réponses à l’Enquête Nationale Périnatale ?

L’Inserm et ses partenaires publient environ un an après l’enquête un rapport qui présente les principaux résultats concernant la santé périnatale (par exemple le taux de césarienne ou de prématurité). Ce rapport sera en accès libre sur ce site. A titre d’exemple, vous pouvez voir les résultats principaux de l’enquête de 2016 (fichier PDF).
Les données de l’ENP 2021 permettront aussi de positionner la France par rapport à ses voisins européens dans le cadre du projet Euro-Peristat . Il s’agira par exemple de comparer à l’échelle européenne les taux de césarienne ou de prématurité dans différents sous-groupes de femmes et mieux comprendre dans quel sens des efforts de prévention doivent être conduits.

Pour répondre à l’ensemble des objectifs de l’ENP, des travaux de recherche seront réalisés par la suite par les équipes ayant participé à cette enquête (Inserm, Ministère de la Santé, Santé Publique France) et par des chercheurs d’autres institutions (sous réserve de l’obtention des autorisations réglementaires nécessaires). Ces publications scientifiques sont indispensables pour le milieu médical et servent de base pour les décideurs en santé publique. Vous pourrez consulter les travaux réalisés et ceux en cours

Les éditions précédentes des ENP

Grâce à la réalisation régulière des ENP et à la forte participation des maternités et des femmes, les connaissances sur la périnatalité sont régulièrement mises à jour, pour informer les professionnels de santé, le monde de la recherche et le grand public. Les résultats sont présentés à des réunions de professionnels de la recherche et de la santé et aboutissent à la publication de nombreux articles dans des revues scientifiques.

En 2016 par exemple, 13 894 femmes ont participé à l’enquête dans 513 maternités. Des analyses sont toujours en cours sur des thèmes variés, par les équipes qui ont coordonné la réalisation des ENP et par d’autres équipes de recherche grâce à la mise à disposition des données dans les Archives de Données issues de la Statistique publique (Adisp).

Par exemple, une analyse récente a montré que seules 7% des femmes enceintes ont été vaccinées contre la grippe (fichier PDF) pendant leur grossesse, alors que cette pratique est fortement recommandée pendant la grossesse. Depuis, les pouvoirs publics ont renforcé leur politique de prévention, notamment en informant les femmes via le site de l’assurance maladie. La qualité des soins autour de l’accouchement est un sujet important : une diminution du recours à l’ocytocine (fichier PDF) (produit utilisé pour faciliter l’accouchement) a été observée entre 2010 et 2016, en accord avec les recommandations de pratiques cliniques internationales. La prise en charge de la douleur en salle de la naissance est un sujet en cours d’analyse.

Les données des enquêtes réalisées entre 1995 et 2016 serviront également de base de comparaison pour l’enquête de 2021.